Recherchez par :





Choisissez une date
2019-10-03 2019-11-03 Le Crépuscule est un pont entre les époques, il est autant le chant du cygne que le chant d'espoir d'un renouveau politique, humain.

La pièce, tant hommage funèbre que morceau d'Histoire, offre au public de comprendre plus avant le monde dans lequel nous sommes et suggère des pistes de réflexion sur nos sociétés modernes...

" L'intimité avec lui, ce n'est pas de parler de lui, mais de la France, ou de la mort " André Malraux. 

Le Crépuscule est un pont entre les époques, il est autant le chant du cygne que le chant d'espoir d'un renouveau politique, humain.

La pièce, tant hommage funèbre que morceau d'Histoire, offre au public de comprendre plus avant le monde dans lequel nous sommes et suggère des pistes de réflexion sur nos sociétés modernes, en mettant en scène un de Gaulle à l'élan visionnaire, tant sur l'Europe que sur la place de la France dans le monde contemporain, un personnage crépusculaire annonçant le rapide déclin d'une civilisation. 

Le texte de Malraux, à la fois testamentaire et d'une brûlante actualité, demeure en tous points bouleversant et d'une intelligence rare; il défile lentement, sans accroc, magnifique opportunité d'appréhender le XXe siècle.

Son adaptation à la scène fut une succession de profonds questionnements, le premier ayant bien entendu trait à la réception du public.Le jeu exceptionnel des comédiens permet une véritable incarnation : très vite, ils sont sur le plateau de Gaulle et Malraux, dans une oeuvre difficile et ambitieuse offrant de saisir ce que fut le gaullisme.Le spectacle aspire à rendre son désir d'élévation des consciences à l'auteur des Voix du silence.

Une sublime joute verbale se déploie dans un texte dramatique intense, digne des grands classiques.

Avec humour et panache, lyrisme et solennité, la plume de Malraux met en lumière les traits les plus profonds d'un visage que l'on croyait connaître dans un dialogue socratique. 
D'après Les chênes qu'on abat d'André Malraux.
Théâtre de l'Epée de Bois
- PARIS
Théâtre / Contemporain
Du 03-10-2019 au 03-11-2019
Jusqu'à - 45%
Le Crépuscule est un pont entre les époques, il est autant le chant du cygne que le chant d'espoir d'un renouveau politique, humain.
Durée : 80 minutes - Théâtre (170 places)

Auteur : Lionel Courtot 
Artistes : Philippe Girard, John Arnold
Metteur en scène : Lionel Courtot

DESCRIPTION
Le Crépuscule est un pont entre les époques, il est autant le chant du cygne que le chant d'espoir d'un renouveau politique, humain.

La pièce, tant hommage funèbre que morceau d'Histoire, offre au public de comprendre plus avant le monde dans lequel nous sommes et suggère des pistes de réflexion sur nos sociétés modernes...

" L'intimité avec lui, ce n'est pas de parler de lui, mais de la France, ou de la mort " André Malraux. 

Le Crépuscule est un pont entre les époques, il est autant le chant du cygne que le chant d'espoir d'un renouveau politique, humain.

La pièce, tant hommage funèbre que morceau d'Histoire, offre au public de comprendre plus avant le monde dans lequel nous sommes et suggère des pistes de réflexion sur nos sociétés modernes, en mettant en scène un de Gaulle à l'élan visionnaire, tant sur l'Europe que sur la place de la France dans le monde contemporain, un personnage crépusculaire annonçant le rapide déclin d'une civilisation. 

Le texte de Malraux, à la fois testamentaire et d'une brûlante actualité, demeure en tous points bouleversant et d'une intelligence rare; il défile lentement, sans accroc, magnifique opportunité d'appréhender le XXe siècle.

Son adaptation à la scène fut une succession de profonds questionnements, le premier ayant bien entendu trait à la réception du public.Le jeu exceptionnel des comédiens permet une véritable incarnation : très vite, ils sont sur le plateau de Gaulle et Malraux, dans une oeuvre difficile et ambitieuse offrant de saisir ce que fut le gaullisme.Le spectacle aspire à rendre son désir d'élévation des consciences à l'auteur des Voix du silence.

Une sublime joute verbale se déploie dans un texte dramatique intense, digne des grands classiques.

Avec humour et panache, lyrisme et solennité, la plume de Malraux met en lumière les traits les plus profonds d'un visage que l'on croyait connaître dans un dialogue socratique. 
D'après Les chênes qu'on abat d'André Malraux.
Calendrier





Cliquez d'abord sur une date




Le Crépuscule est un pont entre les époques, il est autant le chant du cygne que le chant d'espoir d'un renouveau politique, humain.

La pièce, tant hommage funèbre que morceau d'Histoire, offre au public de comprendre plus avant le monde dans lequel nous sommes et suggère des pistes de réflexion sur nos sociétés modernes...

" L'intimité avec lui, ce n'est pas de parler de lui, mais de la France, ou de la mort " André Malraux. 

Le Crépuscule est un pont entre les époques, il est autant le chant du cygne que le chant d'espoir d'un renouveau politique, humain.

La pièce, tant hommage funèbre que morceau d'Histoire, offre au public de comprendre plus avant le monde dans lequel nous sommes et suggère des pistes de réflexion sur nos sociétés modernes, en mettant en scène un de Gaulle à l'élan visionnaire, tant sur l'Europe que sur la place de la France dans le monde contemporain, un personnage crépusculaire annonçant le rapide déclin d'une civilisation. 

Le texte de Malraux, à la fois testamentaire et d'une brûlante actualité, demeure en tous points bouleversant et d'une intelligence rare; il défile lentement, sans accroc, magnifique opportunité d'appréhender le XXe siècle.

Son adaptation à la scène fut une succession de profonds questionnements, le premier ayant bien entendu trait à la réception du public.Le jeu exceptionnel des comédiens permet une véritable incarnation : très vite, ils sont sur le plateau de Gaulle et Malraux, dans une oeuvre difficile et ambitieuse offrant de saisir ce que fut le gaullisme.Le spectacle aspire à rendre son désir d'élévation des consciences à l'auteur des Voix du silence.

Une sublime joute verbale se déploie dans un texte dramatique intense, digne des grands classiques.

Avec humour et panache, lyrisme et solennité, la plume de Malraux met en lumière les traits les plus profonds d'un visage que l'on croyait connaître dans un dialogue socratique. 
D'après Les chênes qu'on abat d'André Malraux.
Commentaires

Vous devez vous connecter pour laisser votre avis pour le spectacle Le crépuscule


Il n'y a pas de commentaires pour ce spectacle
Conditions générales de vente

Retrait des places
Vous devez retirer vos billets exclusivement au guichet de la salle de spectacle 20 à 30 minutes avant le début de la représentation :
En présentant votre mail de confirmation au guichet.
Nous vous remercions de préciser que vous avez reservé par Agenda Spectacles.

Placement en salle
Les places que vous réservez par Agenda Spectacles sont groupées et côtes à côtes.

Annulation du spectacle
Un billet de spectacle ne peut être ni repris, ni échangé, ni revendu (loi du 27 juin 1919) : aucune demande d'échange, d'annulation ou de remboursement ne sera recevable après le paiement de la réservation, sauf en cas d'annulation du spectacle.
Si vous effectuez une commande de places supplémentaires, le théâtre vous placera au plus près de votre première réservation, dans la limite des places disponibles.

Invitation
Le site Agendaspectacles.fr délivre des invitations à ces membres aucune invitation ne sera ni repris, ni échangé, ni revendu (loi du 27 juin 1919) : aucune demande d'échange, d'annulation ou de remboursement ne sera recevable après la réservation, sauf en cas d'annulation du spectacle. 

Paiement sécurisé
Le système de paiement adopté par AGENDA SPECTACLES ET LA SOCIETE GENERALE utilise le protocole de sécurité SSL 3.0 pour organiser le cryptage des informations confidentielles (numéro de carte bancaire, date d'expiration) que vous nous communiquez. A aucun moment, le numéro de carte bancaire ne transite sur notre serveur courante.