Recherchez par :





Choisissez une date
2019-01-28 2019-01-28
Divisée en quatre chapitres, l'auteur décrit vingt-quatre heures de la vie d'Anna Akimovna, jeune et riche héritière souffrant de ne pas être mariée.

Anna Akimovna, vingt-six ans, est l'héritière d'une usine sidérurgique créée par son oncle Ivan Ivanytch, puis gérée par son père Akim Ivanytch qui y avait commencé comme simple ouvrier. Depuis la mort de ce dernier, elle a en délégué la direction à Nazaritch.

Ce soir, Anna est bien ennuyée. Elle reçoit mille cinq cents roubles gagnés dans un procès et ne sait quoi faire de cet argent qui lui fait peur. À qui le donner ? Elle tire au sort une lettre de supplique et décide d'aller elle-même le donner à ce Tchalikov qui lui a écrit que sa femme avait besoin de soins.

En dirigeant vers ce quartier modeste où elle a vécu, elle se remémore avec regret sa jeunesse quand, pauvre parmi les pauvres, elle vivait avec son père et sa mère. Tchalikov dépense en beuveries l'argent du ménage. Elle lui donne néanmoins soixante roubles et repart vite. Elle a juste le temps de croiser un contremaitre de son usine, Pimenov : cet homme simple lui fait grand effet.

Le lendemain, jour de Noël, Anna reçoit dans sa maison différentes délégations de l'hôpital, du lycée, des employés de l'usine, les employés de sa maison venus lui souhaiter la Noël. Anna distribue de l'argent.
Monte un sentiment de pitié envers elle, car visiblement elle souffre, elle n'est pas à sa place, elle rêve de simplicité, de mariage, et elle, toujours généreuse, se trouve coincée entre des quémandeurs et des coquins qui tous en ont après sa fortune.

Le soir, comme chaque jour de Noël, elle a invité des notables, ainsi que quelques cadres de l'usine. L'avocat Lyssevitch lui conseille de se jeter dans la débauche : la vie étant si courte. Il en profite pour lui soutirer les mille cinq cents roubles dont elle est contente de se débarrasser.

Après le dîner, elle se retrouve avec toutes les femmes vivant dans sa maison, tantes, employées.

Toutes s'adonnent à des jeux simples. Anna se dévoile en avouant vouloir se marier avec Pimenov. Pourtant, il est prévisible qu'elle restera seule.
Théâtre du Nord Ouest
- Paris
Théâtre / Contemporain
Du 28-01-2019 au 28-01-2019
Jusqu'à - 43%
Un royaume de femme est initialement publié dans la revue russe La Pensée russe, du 27 janvier 18941.
Durée : 60 minutes - Théâtre (90 places)

Auteur : Anton Tchekhov 
Artistes : Coralie Salonne

DESCRIPTION

Divisée en quatre chapitres, l'auteur décrit vingt-quatre heures de la vie d'Anna Akimovna, jeune et riche héritière souffrant de ne pas être mariée.

Anna Akimovna, vingt-six ans, est l'héritière d'une usine sidérurgique créée par son oncle Ivan Ivanytch, puis gérée par son père Akim Ivanytch qui y avait commencé comme simple ouvrier. Depuis la mort de ce dernier, elle a en délégué la direction à Nazaritch.

Ce soir, Anna est bien ennuyée. Elle reçoit mille cinq cents roubles gagnés dans un procès et ne sait quoi faire de cet argent qui lui fait peur. À qui le donner ? Elle tire au sort une lettre de supplique et décide d'aller elle-même le donner à ce Tchalikov qui lui a écrit que sa femme avait besoin de soins.

En dirigeant vers ce quartier modeste où elle a vécu, elle se remémore avec regret sa jeunesse quand, pauvre parmi les pauvres, elle vivait avec son père et sa mère. Tchalikov dépense en beuveries l'argent du ménage. Elle lui donne néanmoins soixante roubles et repart vite. Elle a juste le temps de croiser un contremaitre de son usine, Pimenov : cet homme simple lui fait grand effet.

Le lendemain, jour de Noël, Anna reçoit dans sa maison différentes délégations de l'hôpital, du lycée, des employés de l'usine, les employés de sa maison venus lui souhaiter la Noël. Anna distribue de l'argent.
Monte un sentiment de pitié envers elle, car visiblement elle souffre, elle n'est pas à sa place, elle rêve de simplicité, de mariage, et elle, toujours généreuse, se trouve coincée entre des quémandeurs et des coquins qui tous en ont après sa fortune.

Le soir, comme chaque jour de Noël, elle a invité des notables, ainsi que quelques cadres de l'usine. L'avocat Lyssevitch lui conseille de se jeter dans la débauche : la vie étant si courte. Il en profite pour lui soutirer les mille cinq cents roubles dont elle est contente de se débarrasser.

Après le dîner, elle se retrouve avec toutes les femmes vivant dans sa maison, tantes, employées.

Toutes s'adonnent à des jeux simples. Anna se dévoile en avouant vouloir se marier avec Pimenov. Pourtant, il est prévisible qu'elle restera seule.
Calendrier





Cliquez d'abord sur une date





Divisée en quatre chapitres, l'auteur décrit vingt-quatre heures de la vie d'Anna Akimovna, jeune et riche héritière souffrant de ne pas être mariée.

Anna Akimovna, vingt-six ans, est l'héritière d'une usine sidérurgique créée par son oncle Ivan Ivanytch, puis gérée par son père Akim Ivanytch qui y avait commencé comme simple ouvrier. Depuis la mort de ce dernier, elle a en délégué la direction à Nazaritch.

Ce soir, Anna est bien ennuyée. Elle reçoit mille cinq cents roubles gagnés dans un procès et ne sait quoi faire de cet argent qui lui fait peur. À qui le donner ? Elle tire au sort une lettre de supplique et décide d'aller elle-même le donner à ce Tchalikov qui lui a écrit que sa femme avait besoin de soins.

En dirigeant vers ce quartier modeste où elle a vécu, elle se remémore avec regret sa jeunesse quand, pauvre parmi les pauvres, elle vivait avec son père et sa mère. Tchalikov dépense en beuveries l'argent du ménage. Elle lui donne néanmoins soixante roubles et repart vite. Elle a juste le temps de croiser un contremaitre de son usine, Pimenov : cet homme simple lui fait grand effet.

Le lendemain, jour de Noël, Anna reçoit dans sa maison différentes délégations de l'hôpital, du lycée, des employés de l'usine, les employés de sa maison venus lui souhaiter la Noël. Anna distribue de l'argent.
Monte un sentiment de pitié envers elle, car visiblement elle souffre, elle n'est pas à sa place, elle rêve de simplicité, de mariage, et elle, toujours généreuse, se trouve coincée entre des quémandeurs et des coquins qui tous en ont après sa fortune.

Le soir, comme chaque jour de Noël, elle a invité des notables, ainsi que quelques cadres de l'usine. L'avocat Lyssevitch lui conseille de se jeter dans la débauche : la vie étant si courte. Il en profite pour lui soutirer les mille cinq cents roubles dont elle est contente de se débarrasser.

Après le dîner, elle se retrouve avec toutes les femmes vivant dans sa maison, tantes, employées.

Toutes s'adonnent à des jeux simples. Anna se dévoile en avouant vouloir se marier avec Pimenov. Pourtant, il est prévisible qu'elle restera seule.
Commentaires

Vous devez vous connecter pour laisser votre avis pour le spectacle Un royaume de femme


Il n'y a pas de commentaires pour ce spectacle
Conditions générales de vente

Retrait des places
Vous devez retirer vos billets exclusivement au guichet de la salle de spectacle 20 à 30 minutes avant le début de la représentation :
En présentant votre mail de confirmation au guichet.
Nous vous remercions de préciser que vous avez reservé par Agenda Spectacles.

Placement en salle
Les places que vous réservez par Agenda Spectacles sont groupées et côtes à côtes.

Annulation du spectacle
Un billet de spectacle ne peut être ni repris, ni échangé, ni revendu (loi du 27 juin 1919) : aucune demande d'échange, d'annulation ou de remboursement ne sera recevable après le paiement de la réservation, sauf en cas d'annulation du spectacle.
Si vous effectuez une commande de places supplémentaires, le théâtre vous placera au plus près de votre première réservation, dans la limite des places disponibles.

Invitation
Le site Agendaspectacles.fr délivre des invitations à ces membres aucune invitation ne sera ni repris, ni échangé, ni revendu (loi du 27 juin 1919) : aucune demande d'échange, d'annulation ou de remboursement ne sera recevable après la réservation, sauf en cas d'annulation du spectacle. 

Paiement sécurisé
Le système de paiement adopté par AGENDA SPECTACLES ET LA SOCIETE GENERALE utilise le protocole de sécurité SSL 3.0 pour organiser le cryptage des informations confidentielles (numéro de carte bancaire, date d'expiration) que vous nous communiquez. A aucun moment, le numéro de carte bancaire ne transite sur notre serveur courante.