Recherchez par :





Choisissez une date
2019-01-07 2019-01-19 Jean Zay, Ministre de l'Éducation Nationale et des Beaux-Arts de juin 1936 à Septembre 1939, s'engage dès le début du conflit mondial.

Arrêté le 16 août 1940, il est condamné, après un simulacre de procès, à la déportation et à la dégradation militaire pour " désertion en présence de l'ennemi ". Jean Zay, symbole du front populaire, sera victime d'un procès politique qui le condamne à une peine qui n'avait plus été prononcée depuis Dreyfus.

Dans ce règlement de compte politique, Vichy se venge sur ceux qu'il tient pour responsables de la défaite. 

Durant sa détention, Jean Zay entretient une correspondance quasi quotidienne avec sa femme Madeleine. Il écrit " Souvenirs et solitude ", une méditation sur sa condition de prisonnier et " L'Affaire Jean Zay " où il démonte point par point les arguments de ses accusateurs.L'ensemble de ses écrits représente d'abord un témoignage bouleversant.

Il se dessine, page après page, toute la détresse et la force d'un homme pris dans les rouages d'une dictature à laquelle Jean Zay oppose une force d'âme sans pareil. 

" L'Affaire Jean Zay " témoigne de l'intégrité d'un homme, dont la foi dans le droit, la justice et la liberté intellectuelle constituent un acte de résistance à la dictature vichyste.
Théâtre de l'Epée de Bois
- PARIS
Théâtre / Contemporain
Du 07-01-2019 au 19-01-2019
Jusqu'à - 40%
Jean Zay, un combat de la pensée et de la résistance à l'oppression qui appelle notre vigilance.
Durée : 85 minutes - Théâtre (170 places)

Auteur : Jean Zay 
Artistes : Jérôme Imard, Georges Salmon
Metteur en scène : René Albold

DESCRIPTION
Jean Zay, Ministre de l'Éducation Nationale et des Beaux-Arts de juin 1936 à Septembre 1939, s'engage dès le début du conflit mondial.

Arrêté le 16 août 1940, il est condamné, après un simulacre de procès, à la déportation et à la dégradation militaire pour " désertion en présence de l'ennemi ". Jean Zay, symbole du front populaire, sera victime d'un procès politique qui le condamne à une peine qui n'avait plus été prononcée depuis Dreyfus.

Dans ce règlement de compte politique, Vichy se venge sur ceux qu'il tient pour responsables de la défaite. 

Durant sa détention, Jean Zay entretient une correspondance quasi quotidienne avec sa femme Madeleine. Il écrit " Souvenirs et solitude ", une méditation sur sa condition de prisonnier et " L'Affaire Jean Zay " où il démonte point par point les arguments de ses accusateurs.L'ensemble de ses écrits représente d'abord un témoignage bouleversant.

Il se dessine, page après page, toute la détresse et la force d'un homme pris dans les rouages d'une dictature à laquelle Jean Zay oppose une force d'âme sans pareil. 

" L'Affaire Jean Zay " témoigne de l'intégrité d'un homme, dont la foi dans le droit, la justice et la liberté intellectuelle constituent un acte de résistance à la dictature vichyste.
Calendrier





Cliquez d'abord sur une date




Jean Zay, Ministre de l'Éducation Nationale et des Beaux-Arts de juin 1936 à Septembre 1939, s'engage dès le début du conflit mondial.

Arrêté le 16 août 1940, il est condamné, après un simulacre de procès, à la déportation et à la dégradation militaire pour " désertion en présence de l'ennemi ". Jean Zay, symbole du front populaire, sera victime d'un procès politique qui le condamne à une peine qui n'avait plus été prononcée depuis Dreyfus.

Dans ce règlement de compte politique, Vichy se venge sur ceux qu'il tient pour responsables de la défaite. 

Durant sa détention, Jean Zay entretient une correspondance quasi quotidienne avec sa femme Madeleine. Il écrit " Souvenirs et solitude ", une méditation sur sa condition de prisonnier et " L'Affaire Jean Zay " où il démonte point par point les arguments de ses accusateurs.L'ensemble de ses écrits représente d'abord un témoignage bouleversant.

Il se dessine, page après page, toute la détresse et la force d'un homme pris dans les rouages d'une dictature à laquelle Jean Zay oppose une force d'âme sans pareil. 

" L'Affaire Jean Zay " témoigne de l'intégrité d'un homme, dont la foi dans le droit, la justice et la liberté intellectuelle constituent un acte de résistance à la dictature vichyste.
Commentaires

Vous devez vous connecter pour laisser votre avis pour le spectacle L'affaire Jean Zay


Il n'y a pas de commentaires pour ce spectacle
Conditions générales de vente

Retrait des places
Vous devez retirer vos billets exclusivement au guichet de la salle de spectacle 20 à 30 minutes avant le début de la représentation :
En présentant votre mail de confirmation au guichet.
Nous vous remercions de préciser que vous avez reservé par Agenda Spectacles.

Placement en salle
Les places que vous réservez par Agenda Spectacles sont groupées et côtes à côtes.

Annulation du spectacle
Un billet de spectacle ne peut être ni repris, ni échangé, ni revendu (loi du 27 juin 1919) : aucune demande d'échange, d'annulation ou de remboursement ne sera recevable après le paiement de la réservation, sauf en cas d'annulation du spectacle.
Si vous effectuez une commande de places supplémentaires, le théâtre vous placera au plus près de votre première réservation, dans la limite des places disponibles.

Invitation
Le site Agendaspectacles.fr délivre des invitations à ces membres aucune invitation ne sera ni repris, ni échangé, ni revendu (loi du 27 juin 1919) : aucune demande d'échange, d'annulation ou de remboursement ne sera recevable après la réservation, sauf en cas d'annulation du spectacle. 

Paiement sécurisé
Le système de paiement adopté par AGENDA SPECTACLES ET LA SOCIETE GENERALE utilise le protocole de sécurité SSL 3.0 pour organiser le cryptage des informations confidentielles (numéro de carte bancaire, date d'expiration) que vous nous communiquez. A aucun moment, le numéro de carte bancaire ne transite sur notre serveur courante.