Recherchez par :





Choisissez une date
2018-10-02 2018-10-25 Proprichtchine, un petit fonctionnaire russe brimé par sa hiérarchie, s'exprime au-travers d'un journal intime…
Il y décrit son quotidien au travail et son absence de vie sociale.

Il y révèle notamment ses sentiments pour Sophie, la fille de son patron ; un amour qui deviendra obsession et même déraison puisqu’il le poussera, écrit-il, à voler la correspondance de la chienne de Sophie, destinée à une autre chienne ! Au fil des pages, Proprichtchine perd progressivement tout contact avec la réalité et s'enferme dans ses illusions ; il finit par se persuader qu'il est le nouveau roi d'Espagne et, alors même qu’il est emmené à l'asile, il croit arriver à Madrid ! Dans cette nouvelle « Le journal d'un fou » écrite en 1834,  l’écrivain russe Nicolas Gogol décortique les ressorts d’une plongée dans la folie, un processus infernal déterminé par trois facteurs : une profonde douleur psychique, un enfermement obsessionnel et une solitude si vaste qu’elle confine à l’inexistence sociale. 

Pour la restitution théâtrale de cette œuvre, Khalil Kabouche a choisi de mettre en scène 3 comédiens pour un seul personnage : trois voix, trois corps, comme d’un seul esprit, se partagent le journal et rejouent sa partition. Trois incarnations pour une seule et même folie, miroir brisé aux mille facettes…

Arriveront-ils à reconstituer le puzzle de cette trajectoire qui les conduira jusqu’au précipice ?  
Comment bascule-t’on insensiblement vers le délire psychotique ?

Peut-on percevoir la ligne ténue qui sépare raison et folie ?
Peut-on prévenir son franchissement ? ; une question universelle qui hante l’humain depuis la nuit des temps…  « Le Journal d’un fou », plus actuel que jamais, nous parle intimement…
Théâtre Darius Milhaud
- PARIS
Théâtre / Contemporain
Du 02-10-2018 au 25-10-2018
Jusqu'à - 33%
Un homme ordinaire mené par sa frustration, ses peurs, un amour inaccessible, bascule progressivement dans la folie…
Durée : 75 minutes - Théâtre (65 places)

DESCRIPTION
Proprichtchine, un petit fonctionnaire russe brimé par sa hiérarchie, s'exprime au-travers d'un journal intime…
Il y décrit son quotidien au travail et son absence de vie sociale.

Il y révèle notamment ses sentiments pour Sophie, la fille de son patron ; un amour qui deviendra obsession et même déraison puisqu’il le poussera, écrit-il, à voler la correspondance de la chienne de Sophie, destinée à une autre chienne ! Au fil des pages, Proprichtchine perd progressivement tout contact avec la réalité et s'enferme dans ses illusions ; il finit par se persuader qu'il est le nouveau roi d'Espagne et, alors même qu’il est emmené à l'asile, il croit arriver à Madrid ! Dans cette nouvelle « Le journal d'un fou » écrite en 1834,  l’écrivain russe Nicolas Gogol décortique les ressorts d’une plongée dans la folie, un processus infernal déterminé par trois facteurs : une profonde douleur psychique, un enfermement obsessionnel et une solitude si vaste qu’elle confine à l’inexistence sociale. 

Pour la restitution théâtrale de cette œuvre, Khalil Kabouche a choisi de mettre en scène 3 comédiens pour un seul personnage : trois voix, trois corps, comme d’un seul esprit, se partagent le journal et rejouent sa partition. Trois incarnations pour une seule et même folie, miroir brisé aux mille facettes…

Arriveront-ils à reconstituer le puzzle de cette trajectoire qui les conduira jusqu’au précipice ?  
Comment bascule-t’on insensiblement vers le délire psychotique ?

Peut-on percevoir la ligne ténue qui sépare raison et folie ?
Peut-on prévenir son franchissement ? ; une question universelle qui hante l’humain depuis la nuit des temps…  « Le Journal d’un fou », plus actuel que jamais, nous parle intimement…
Calendrier





Cliquez d'abord sur une date




Proprichtchine, un petit fonctionnaire russe brimé par sa hiérarchie, s'exprime au-travers d'un journal intime…
Il y décrit son quotidien au travail et son absence de vie sociale.

Il y révèle notamment ses sentiments pour Sophie, la fille de son patron ; un amour qui deviendra obsession et même déraison puisqu’il le poussera, écrit-il, à voler la correspondance de la chienne de Sophie, destinée à une autre chienne ! Au fil des pages, Proprichtchine perd progressivement tout contact avec la réalité et s'enferme dans ses illusions ; il finit par se persuader qu'il est le nouveau roi d'Espagne et, alors même qu’il est emmené à l'asile, il croit arriver à Madrid ! Dans cette nouvelle « Le journal d'un fou » écrite en 1834,  l’écrivain russe Nicolas Gogol décortique les ressorts d’une plongée dans la folie, un processus infernal déterminé par trois facteurs : une profonde douleur psychique, un enfermement obsessionnel et une solitude si vaste qu’elle confine à l’inexistence sociale. 

Pour la restitution théâtrale de cette œuvre, Khalil Kabouche a choisi de mettre en scène 3 comédiens pour un seul personnage : trois voix, trois corps, comme d’un seul esprit, se partagent le journal et rejouent sa partition. Trois incarnations pour une seule et même folie, miroir brisé aux mille facettes…

Arriveront-ils à reconstituer le puzzle de cette trajectoire qui les conduira jusqu’au précipice ?  
Comment bascule-t’on insensiblement vers le délire psychotique ?

Peut-on percevoir la ligne ténue qui sépare raison et folie ?
Peut-on prévenir son franchissement ? ; une question universelle qui hante l’humain depuis la nuit des temps…  « Le Journal d’un fou », plus actuel que jamais, nous parle intimement…
Commentaires

Vous devez vous connecter pour laisser votre avis pour le spectacle Le Journal d'un fou


Il n'y a pas de commentaires pour ce spectacle
Conditions générales de vente

Retrait des places
Vous devez retirer vos billets exclusivement au guichet de la salle de spectacle 20 à 30 minutes avant le début de la représentation :
En présentant votre mail de confirmation au guichet.
Nous vous remercions de préciser que vous avez reservé par Agenda Spectacles.

Placement en salle
Les places que vous réservez par Agenda Spectacles sont groupées et côtes à côtes.

Annulation du spectacle
Un billet de spectacle ne peut être ni repris, ni échangé, ni revendu (loi du 27 juin 1919) : aucune demande d'échange, d'annulation ou de remboursement ne sera recevable après le paiement de la réservation, sauf en cas d'annulation du spectacle.
Si vous effectuez une commande de places supplémentaires, le théâtre vous placera au plus près de votre première réservation, dans la limite des places disponibles.

Invitation
Le site Agendaspectacles.fr délivre des invitations à ces membres aucune invitation ne sera ni repris, ni échangé, ni revendu (loi du 27 juin 1919) : aucune demande d'échange, d'annulation ou de remboursement ne sera recevable après la réservation, sauf en cas d'annulation du spectacle. 

Paiement sécurisé
Le système de paiement adopté par AGENDA SPECTACLES ET LA SOCIETE GENERALE utilise le protocole de sécurité SSL 3.0 pour organiser le cryptage des informations confidentielles (numéro de carte bancaire, date d'expiration) que vous nous communiquez. A aucun moment, le numéro de carte bancaire ne transite sur notre serveur courante.