Recherchez par :





Choisissez une date
2018-06-26 2018-08-19 Le point de départ de ce spectacle est une réelle conférence prononcée par Salvador Dali à la Sorbonne en 1955.

Dali arrive dans une Rolls Royce blanche contenant mille choux-fleurs... et prononce un discours sur l'art contemporain, sur André Breton et le surréalisme, sur Picasso et sur La Dentellière de Vermeer dont la structure profonde trouverait son origine dans la corne du rhinocéros...

Dans ce spectacle mis en scène par Christophe Gauzeran, Dali revient sur sa vision de la peinture, son obsession pour la technique, la maîtrise et l'harmonie des toiles de la Renaissance.

Il défend, au-delà de ses provocations régulières, de son excentricité légendaire érigée en système, une rigueur artistique absolue...

Lui qui affirmait « Le surréalisme c'est moi! » n'avait d'yeux que pour Vermeer et Raphaël...
Alternant provocations spectaculaires et propos intimes, Dali attaque avec violence certains peintres reconnus pour mieux mettre en valeur sa conception de l'art.Philippe Kieffer incarne de façon prodigieuse ce pionnier de la performance qui fait de sa vie une mise en scène perpétuelle, cet artiste ultra-médiatique en quête de perfection inaccessible.« Je suis un surréaliste total qu'aucune censure, aucune logique n'arrêtera jamais! Aucune morale, aucune peur, aucun cataclysme ne me dicte ma loi. »
Théâtre des Mathurins
- PARIS
Théâtre / Contemporain
Du 26-06-2018 au 19-08-2018
Jusqu'à - 26%
Le divin Dali dans tous ses états : le génie incomparable, excentrique, provocant mais aussi, au-delà des apparences, l’homme secret, sensible, capable de manier avec une joyeuse mauvaise foi l’autodérision autant que le paradoxe …
Durée : 90 minutes - Théâtre (400 places)

Librement inspiré de la vie de Salvador Dali
Texte et mise en scène : Christophe Gauzeran
Avec Philippe Kieffer et Christophe Gauzeran

DESCRIPTION
Le point de départ de ce spectacle est une réelle conférence prononcée par Salvador Dali à la Sorbonne en 1955.

Dali arrive dans une Rolls Royce blanche contenant mille choux-fleurs... et prononce un discours sur l'art contemporain, sur André Breton et le surréalisme, sur Picasso et sur La Dentellière de Vermeer dont la structure profonde trouverait son origine dans la corne du rhinocéros...

Dans ce spectacle mis en scène par Christophe Gauzeran, Dali revient sur sa vision de la peinture, son obsession pour la technique, la maîtrise et l'harmonie des toiles de la Renaissance.

Il défend, au-delà de ses provocations régulières, de son excentricité légendaire érigée en système, une rigueur artistique absolue...

Lui qui affirmait « Le surréalisme c'est moi! » n'avait d'yeux que pour Vermeer et Raphaël...
Alternant provocations spectaculaires et propos intimes, Dali attaque avec violence certains peintres reconnus pour mieux mettre en valeur sa conception de l'art.Philippe Kieffer incarne de façon prodigieuse ce pionnier de la performance qui fait de sa vie une mise en scène perpétuelle, cet artiste ultra-médiatique en quête de perfection inaccessible.« Je suis un surréaliste total qu'aucune censure, aucune logique n'arrêtera jamais! Aucune morale, aucune peur, aucun cataclysme ne me dicte ma loi. »
Calendrier





Cliquez d'abord sur une date




Le point de départ de ce spectacle est une réelle conférence prononcée par Salvador Dali à la Sorbonne en 1955.

Dali arrive dans une Rolls Royce blanche contenant mille choux-fleurs... et prononce un discours sur l'art contemporain, sur André Breton et le surréalisme, sur Picasso et sur La Dentellière de Vermeer dont la structure profonde trouverait son origine dans la corne du rhinocéros...

Dans ce spectacle mis en scène par Christophe Gauzeran, Dali revient sur sa vision de la peinture, son obsession pour la technique, la maîtrise et l'harmonie des toiles de la Renaissance.

Il défend, au-delà de ses provocations régulières, de son excentricité légendaire érigée en système, une rigueur artistique absolue...

Lui qui affirmait « Le surréalisme c'est moi! » n'avait d'yeux que pour Vermeer et Raphaël...
Alternant provocations spectaculaires et propos intimes, Dali attaque avec violence certains peintres reconnus pour mieux mettre en valeur sa conception de l'art.Philippe Kieffer incarne de façon prodigieuse ce pionnier de la performance qui fait de sa vie une mise en scène perpétuelle, cet artiste ultra-médiatique en quête de perfection inaccessible.« Je suis un surréaliste total qu'aucune censure, aucune logique n'arrêtera jamais! Aucune morale, aucune peur, aucun cataclysme ne me dicte ma loi. »
Commentaires

Vous devez vous connecter pour laisser votre avis pour le spectacle Dali conférences imaginaires


Il n'y a pas de commentaires pour ce spectacle
Conditions générales de vente

Retrait des places
Vous devez retirer vos billets exclusivement au guichet de la salle de spectacle 20 à 30 minutes avant le début de la représentation :
En présentant votre mail de confirmation au guichet.
Nous vous remercions de préciser que vous avez reservé par Agenda Spectacles.

Placement en salle
Les places que vous réservez par Agenda Spectacles sont groupées et côtes à côtes.

Annulation du spectacle
Un billet de spectacle ne peut être ni repris, ni échangé, ni revendu (loi du 27 juin 1919) : aucune demande d'échange, d'annulation ou de remboursement ne sera recevable après le paiement de la réservation, sauf en cas d'annulation du spectacle.
Si vous effectuez une commande de places supplémentaires, le théâtre vous placera au plus près de votre première réservation, dans la limite des places disponibles.

Invitation
Le site Agendaspectacles.fr délivre des invitations à ces membres aucune invitation ne sera ni repris, ni échangé, ni revendu (loi du 27 juin 1919) : aucune demande d'échange, d'annulation ou de remboursement ne sera recevable après la réservation, sauf en cas d'annulation du spectacle. 

Paiement sécurisé
Le système de paiement adopté par AGENDA SPECTACLES ET LA SOCIETE GENERALE utilise le protocole de sécurité SSL 3.0 pour organiser le cryptage des informations confidentielles (numéro de carte bancaire, date d'expiration) que vous nous communiquez. A aucun moment, le numéro de carte bancaire ne transite sur notre serveur courante.